Créa-doc : vidéos

Publié par Nathalie-Noëlle Rimlinger

La vidéo ci-dessous concerne la sculpture, mais d'autres vidéos sont proposées sur : 

http://editionsdechamptin.over-blog.com/2015-nos-films.html

 

 

Cours de sculpture : évider son modelage (terre)

https://www.youtube.com/watch?v=NZ7SD3mIkYoDocumentaires :

https://www.youtube.com/watch?v=NZ7SD3mIkYo

 

Pourquoi évider une sculpture en terre ?

- La terre à la cuisson perd du volume, par contre l'air gonfle avec la température. Résultat : la sculpture éclate ou se fissure à la cuisson.

 

C'est donc si l'on désire cuire sa pièce, qu'il vaut mieux la préparer en l'évidant, afin d'éviter les accidents.

 

Ici, la terre est "chamottée", ce qui signifie qu'elle comporte du sable qui naturellement est perméable et offre des échappées à l'air. Cette terre est donc moins à risque qu'une argile dite "lisse", sans sable. Plus les grains de sable sont gros, moins il y a de risque !

 

- Les sculptures deviennent plus légères, ce qui lors de déplacements, croyez-moi, est appréciable !

 

- On récupère de la matière.

 

Toujours : entre la réalisation d'une pièce et sa cuisson, il faut attendre au moins un mois.

 

 

Comment procéder ?

D'abord, le moment est décisif. La terre doit avoir durci, mais pas trop... Le temps en sculpture, est le facteur le plus à prendre en compte (on s'habitue)...

On coupe proprement la pièce, à un endroit stratégique (qui ne subit pas de tension), puis on creuse en laissant un rebord pour recoller la pièce.

Dans la sculpture du film : la tête, l'enfant, le corps, les cuisses ont été évidées successivement et ces parties ont été reliées les unes aux autres par l'intérieur, de manière à ce que l'air circule.

Ce qui sert à recoller la terre est de cette même terre fondue dans de l'eau.

 

Surtout : une fois que tout cela a été fait, il faut absolument faire un trou (ou plusieurs) à des endroits discrets, de manière à ce que l'air puisse s'évacuer naturellement de la sculpture lors de la cuisson. Si toutes les parties évidées sont bien reliées par l'intérieur, un trou suffit ; sous la sculpture, par exemple ; mais si l'on est pas sûre de soi, mieux vaut un trou pour chaque partie évidée.

Si vous n'avez pas bien compris quelque chose, n'hésitez pas à me contacter !

À bientôt !

Nathalie-Noëlle

D'autres vidéos documentaires, non plus sur la sculpture, mais à caractère historiques sont en ligne sur :

http://editionsdechamptin.over-blog.com.

Publié dans vidéos